La Commission nationale des parents francophones accueille favorablement le rapport « Vers un nouveau plan d’action pour les langues officielles et un nouvel élan pour l’immigration francophone en milieu minoritaire » du Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes

Ottawa, Ontario, 16 décembre 2016 : La Commission nationale des parents francophones (CNPF) est très heureuse du rapport présenté par le Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes «Vers un nouveau plan d’action pour les langues officielles et un nouvel élan pour l’immigration francophone en milieu minoritaire ».

La CNPF se réjouit de constater que l’éducation dans la langue de la minorité et la petite enfance soient des domaines d’action prioritaires. Selon la présidente de la CNPF, Mme Véronique Legault, le rapport exprime une grande ouverture face à l’éducation dans la langue de la minorité et à l’importance de la petite enfance dans le continuum en éducation. « Je suis enchantée de voir que les membres du Comité nous ont entendu et qu’ils conviennent que l’éducation est à la base de toutes les collectivités et que la petite enfance est une composante essentielle de ce continuum en éducation. Cela ne peut qu’assurer la vitalité des communautés en milieu minoritaire ».

En effet, le Comité souligne qu’une partie du financement approuvé dans les engagements pris dans le cadre du Budget fédéral 2016 devrait être réservée aux développements de la petite enfance. « Le fait que depuis les dernières années il n’y ait eu aucun financement de la part du gouvernement fédéral pour la petite enfance a grandement désavantagé les parents et les familles. Cette recommandation laisse croire que notre message est passé et que le gouvernement comprend l’importance de la petite enfance pour la pérennité des communautés francophones en situation minoritaire au pays » exprime Mme Legault.

La CNPF est heureuse de constater également que le rapport reprend certains éléments de son mémoire Objectif 2018/2023 : Modernisation et morcellement du Protocole d’entente relatif à l’enseignement dans la langue de la minorité et à l’enseignement de la langue seconde afin de favoriser l’épanouissement des communautés francophones et acadiennes. Ce mémoire présenté par la FNCSF, la FCFA et la CNPF demande à Patrimoine canadien d’apporter des modifications significatives en vue de la signature du prochain protocole du PLOE (Programme de langues officielles dans l’enseignement). Le Comité recommande en matière d’éducation dans la langue de la minorité le développement d’un nouveau Protocole d’entente pour l’éducation dans la langue de la minorité.

La Commission nationale des parents francophones (CNPF) est un organisme sans but lucratif dont la mission consiste à regrouper, représenter et appuyer les organismes provinciaux et territoriaux tout en renforçant leur capacité d’accompagner le parent dans son milieu familial et communautaire. La CNPF travaille étroitement avec de nombreux partenaires nationaux qui agissent dans les secteurs de l’éducation, de la petite enfance et de la représentation des communautés francophones et acadienne du Canada.

-30-

Renseignements :
Jean-Luc Racine
Directeur général
(613) 288-0958
info@cnpf.ca