Déclaration de la présidente de la CNPF, Ghislaine Pilon, au sujet du budget fédéral déposé le jeudi 29 mars 2012

Ottawa, le 11 avril 2012. Concernant le budget fédéral déposé par le ministre des finances, l’honorable Jim Flaherty, la présidente de la Commission nationale des parents francophones (CNPF), Ghislaine Pilon, reconnait avec gratitude les efforts du ministère des finances et du gouvernement fédéral, notamment le maintien de l’enveloppe budgétaire en matière de langues officielles pour Patrimoine et de la Feuille de route pour la dualité linguistique et ce, pour les trois prochains exercices financiers.

Elle se déclare également satisfaite de voir que le budget propose «d’autoriser les organismes de bienfaisance et les organismes à but non lucratif admissibles visés par règlement ayant pour mission de promouvoir l’alphabétisation de demander le remboursement de la TPS (et de la composante fédérale de la TVH) qu’ils versent aux fins d’acquérir des livres imprimés devant faire l’objet de dons» et d’ajouter qu’ «il est essentiel que l’alphabétisation, l’éducation et le respect de la dualité linguistique demeurent parmi les objectifs clés du gouvernement et que malgré les difficultés économiques actuelles, ces domaines ne soient pas victimes de l’inflation. C’est un soulagement de voir que le gouvernement ne néglige pas les organismes qui œuvrent dans le but d’améliorer les conditions d’alphabétisation et d’éducation».

Sur ce point, madame Pilon termine en disant : « je suis certaine que ces investissements auront des conséquences favorables à long terme et feront naître d’autres mouvements de solidarité dans nos communautés ».

Madame Pilon a toutefois confié être «soucieuse de voir comment les coupures affecteront la Société Radio-Canada (SRC)».

«Je crains que cela provoque d’éprouvantes secousses sur les communautés francophones auxquelles nous nous consacrons. Il serait en effet dommageable que les services en français soient amoindris alors que la SRC s’est toujours surpassée pour assumer un rôle de cohésion de la communauté francophone, jusqu’en milieu minoritaire. Or, je considère ce rôle comme primordial au sein de notre vaste pays.»

La Commission nationale des parents francophones (CNPF) est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à regrouper, représenter et appuyer les organismes provinciaux et territoriaux tout en renforçant leur capacité d’accompagner le parent dans son milieu familial et communautaire. La CNPF travaille étroitement avec de nombreux partenaires nationaux qui agissent dans les secteurs de l’éducation, de la petite enfance et de la représentation des communautés francophones et acadienne du Canada.

– 30-

Personne contact :
Ghislaine Pilon
Présidente de la CNPF
Tel. 1-800-665-5148
Courriel : cnpf@cnpf.ca