Investir dans la jeune enfance au Canada : le débat est bien amorcé

Ottawa – La Commission nationale des parents francophones (CNPF) se réjouit de la priorité accordée au développement de la petite enfance dans le cadre de la présente campagne électorale fédérale. Au cours des derniers jours, deux grandes formations politiques ont fait connaître leurs intentions relatives à l’investissement public dans le domaine de l’appui aux jeunes familles canadiennes. « C’est un grand pas en avant, souligne la présidente la Commission nationale, Ghislaine Pilon. Dès les premiers jours de la campagne électorale, on constate que le principe d’investir davantage dans la qualité des soins aux jeunes enfants est reconnu. La discussion porte maintenant sur le comment.» En début de semaine, le Parti conservateur a promis aux parents canadiens une allocation annuelle de 1 200 $ pour chaque enfant de moins de six ans. Le Parti libéral s’est engagé à consacrer six milliards $ à partir de 2009 pour l’apprentissage et la garde de jeunes enfants, pour faire suite à l’investissement de cinq ans annoncé en 2004. La Commission nationale encourage les partis politiques à fonder leurs approches sur l’évidence scientifique. « Les études se multiplient quant aux pratiques exemplaires dans ce domaine, ajoute Ghislaine Pilon. On veut donner à la famille un accompagnement additionnel permettant aux parents d’ajouter à leurs expertises comme premiers éducateurs, et aux enfants d’apprendre davantage au cours des premières années, à un moment crucial dans leur développement. » La Commission nationale est l’interlocutrice du gouvernement fédéral en matière de développement de petite enfance francophone en milieu minoritaire. « Ce qui répondrait à nos besoins, c’est la mise sur pied d’un centre de services intégrés pour la petite enfance et la famille, rattaché à chacune des écoles primaires de langue française, explique Ghislaine Pilon. Pour nous, l’enjeu est l’avenir de nos institutions et de nos communautés. » La CNPF a pour mission d’appuyer ses membres dans la promotion d’un milieu familial, éducatif et communautaire favorisant le plein épanouissement des familles, francophones, acadiennes et métisses.

-30-

Contact: Murielle Gagné-Ouellette, directrice générale 613.288.0958 ou mgagneouellette@cnpf.ca.

Ce communiqué et la documentation complète du dossier du développement de la petite enfance francophone sont disponibles sous la section Salle de presse sur le site www.cnpf.ca.