Le principe de l’équivalence des installations scolaires, une belle victoire pour l’éducation française!

Ottawa, le 27 avril 2015 – La Commission nationale des parents francophones (CNPF) se réjouit du jugement de la Cour suprême du Canada rendu le 24 avril 2015, donnant raison à l’Association des parents de l’école élémentaire Rose-des-vents, à M. Joseph Pagé et au Conseil scolaire francophone de la Colombie Britannique dans sa poursuite contre la province de la Colombie-Britannique. Les parents réclament une école élémentaire équivalente aux écoles anglophones dans le même secteur de fréquentation..

« C’est une victoire très importante pour les parents et leurs enfants, de dire la présidente Madame Véronique Legault. Je suis très heureuse que la Cour suprême reconnaisse ainsi, à l’unanimité, que les installations scolaires francophones doivent être équivalentes à celles de la majorité. Ce jugement viendra certainement appuyer d’autres causes et aura aussi un impact dans d’autres communautés francophones au pays».

La présidente de la CNPF ajoute: «il est important que l’on reconnaisse cette équivalence réelle au niveau des installations scolaires et aussi, dans toutes les sphères de l’éducation de langue française.»

La Commission nationale des parents francophones (CNPF) est un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à regrouper, représenter et appuyer les organismes provinciaux et territoriaux tout en renforçant leur capacité d’accompagner le parent dans son milieu familial et communautaire. La CNPF travaille étroitement avec de nombreux partenaires nationaux qui agissent dans les secteurs de l’éducation, de la petite enfance et de la représentation des communautés francophones et acadienne du Canada.

Pour plus de renseignements:
Ghislaine Pilon, directrice générale par intérim
Tel. 1-800-665-5148
Courriel : cnpf@cnpf.ca